ABBA pour l’interdiction de l’argent liquide, et pourquoi ils ont tort

Money_Money_Money

Voici une traduction, faite par moi-même, de la page : http://www.abbathemuseum.com/en/cashless-en

Pourquoi le musée ABBA n’accepte pas les espèces
Par Björn Ulvaeus

Il fut un temps ou les pièces de monnaie et les billets servaient leur objectif. Ils remplaçaient le fastidieux troc en rendant possible le commerce entre les hommes et les nations. Servent-ils toujours cet objectif? Avons-nous réellement besoin de liquide? Ou bien est-ce une idée fixe comme Scrooge McDuck? N’avons-nous pas perdu d’esprit que les pièces et les billets sont de simples symboles et que ces symboles peuvent facilement être remplacés par d’autres? Comme les cartes, les smartphones aujourd’hui, et qui sait ce qu’il en sera dans le futur.
Mon fils s’est fait cambrioler dernièrement. Les cambrioleurs étaient en pleine action quand il ouvrit la porte de chez lui. Ils se sont enfui par le balcon, d’où ils étaient entrés. La seule chose qu’ils réussirent à faire fut de créer un sentiment de viol de sa vie privée chez mon fils. Quelques jours plus tard, les mêmes sont sans doute revenus pour terminer leur travail. Cette fois-là, ils ont réussi à prendre avec eux une TV, un ordinateur, des vêtements de marque et d’autres choses qui pouvaient facilement se revendre.
On peut raisonnablement penser que ces voleurs sont allés de suite voir le receleur du coin. On peut aussi être sûr que la revente de ces affaires n’aurait pas pu avoir lieu si l’argent liquide était banni dans notre société, dans une société sans liquide (« cashless society »). Car sur le long terme, il serait quasiment impossible pour un receleur d’échanger des choses volées contre du lait ou du pain pour ses enfants. Le trafiquant de drogue serait de la même façon trop peu intéressé par des télévisions ou des ordinateurs. Dans une société sans liquide, il ne pourrait conduire son activité. Son activité n’existerait tout simplement pas, point final.
Toute activité illégale a besoin de liquide. Les receleurs et trafiquants ne peuvent prospérer avec le troc. Il est hautement improbable que le jeans volé de mon fils intéresse un producteur de coca. Il veut du cash. Imaginez alors s’il n’y en avait pas…Du producteur au consommateur, la drogue change de mains plusieurs fois et à chaque fois, le liquide est privilégié. Imaginez s’il n’y avait pas de liquide.
J’habite à Stockholm en Suède, et depuis un an je vis sans espèces. Je voulais par l’expérience trouver quels étaient les inconvénients à vivre de cette façon, où le moindre achat doit être réglé par carte. En fait, ça prend plus de temps d’attendre un rendu de monnaie que d’entrer un code, attendre un « OK » et retirer la carte. Le seul désavantage est qu’il faut une pièce pour prendre un caddie au supermarché.
Je mets au défi quiconque de me donner une raison valable qui justifierait de garder le liquide, car ce serait plus avantageux que de l’abandonner. Imaginez la souffrance dans le monde à cause du crime et de la délinquance, que ce soit le meurtre ou un simple vol de bicyclette.
La couronne suédoise est une modeste monnaie utilisée uniquement en Suède. C’est l’endroit idéal pour commencer le plus grand programme anti-crime de tous les temps.
Nous pourrions et devrions être la seule société désargentée au monde.
Au Swedish Music Hall of Fame et au musée ABBA, nous voulons être l’avant-garde de cette révolution et dans le cas où cela représente une gêne pour vous, nous vous remercions de votre compréhension.

Je relève le défi posé par Björn Ulvaeus, je lui propose plusieurs raisons pour lesquelles il est indispensable d’avoir une société avec du liquide :

  • Pas besoin d’être alimenté ni d’énergie et de créer un dispositif technique complexe, simplicité d’utilisation pour tous, rapidité souvent plus grande ;
  • L’argent liquide est libératoire : pas besoin de garder pendant plusieurs semaines une trace (facturette) comme preuve de la transaction, au cas où une erreur apparaîtrait sur le compte ;
  • Gratuité du liquide, alors que les services d’une banque sont payants ;
  • Créance sur une entité publique et non pas privée : la monnaie étant un bien public indispensable à la vie sociale, il est légitime que des citoyens refusent par principe d’utiliser une monnaie privée ;
  • Créance sur une entité publique et non pas privée : un système d’argent dette public engage l’ensemble de la collectivité et peut être géré politiquement, un système d’argent dette privé crée des intérêts et des profits importants au bénéfice de quelques personnes, dans l’opacité ;
  • La monnaie liquide reste utilisable en cas de faillite d’une banque et continue de circuler de main à main ;
  • Anonymat des transactions avec l’argent liquide : garantie de ne pas être analysé par des programmes d’ingénierie sociale qui peuvent conduire l’Etat à prendre des décisions sur un citoyen à partir de ses achats, ce qui restreint sa liberté, son intimité et sa souveraineté ;

Toutes ces raisons sont légitimes. Il est inique d’imposer la disparition de l’argent liquide.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s