Nos salaires sont très relatifs…

Depuis que j’ai commencé à travailler pour l’administration il y a 15 ans, mon salaire a doublé. Je suis content, car cela n’arrive pas à tout le monde d’être augmenté. Entre temps, le prix de la baguette de pain n’a pas énormément augmenté, tout comme les oeufs ou la bouteille de vin ; les ordinateurs et les télés ont même beaucoup baissé. Malgré le passage à l’euro, il y a de quoi s’estimer largement gagnant en termes de pouvoir d’achat.

Le graphique de la masse monétaire totale en circulation me conduit à tempérer ce jugement. Que valent 1000 euros à 15 ans d’intervalle si on les rapporte, non pas aux pris des denrées de tous les jours, mais au total de la monnaie en euros qui circule?

(Graphique tiré du site de Galuel)

 La masse monétaire totale des € en circulation

M1M2M3€201505

Voici le total de la dette de l’Etat français : cette dette est de la monnaie, car ces titres servent de contrepartie à la monnaie M0 (les billets) pour la banque centrale (Banque de France ou BCE, j’ai toujours pas compris). La dette de l’Etat, à condition qu’il ait la réputation de la rembourser, est la monnaie suprême. C’est l’actif des banques centrales, en échange duquel elles acceptent d’imprimer et de donner leurs précieux billets indispensable à notre survie. On peut donc dire que plus cette dette augmente, plus il y a de monnaie dans l’économie. Mais pas trop quand même … pour ne pas finir à poil comme un Grec.

dettepubfrance

Voici donc mon salaire qui augmente régulièrement, comme une droite. A côté du prix de l’immobilier dans le 1er arrondissement de Paris, par contre il fait un peu pâle figure….. Mais peut-être s’agit-il d’une bulle comme on peut le lire souvent?

SalaireImmo

Pour pouvoir comprendre si tout ça est à son juste prix, j’ai pris une référence qui me paraît plus parlant que le prix du yaourt et de la boîte pondérée de raviolis : j’ai divisé par la dette publique française, qui correspond en gros au total de la monnaie en circulation. Et j’ai comparé plusieurs données : mon salaire, l’immobilier, l’or et une action de « bon père de famille » (Air Liquide) dont on réinvestit les dividendes.

(Note : l’évolution de l’action est moyennée car j’ai pris une progression moyenne de 11,9% par an).

Evolution de plusieurs « choses » exprimé en fonction de la dette-monnaie créée par l’Etat

toutescourbes

Que voit-on?

– Mon salaire qui a doublé en quinze ans a en réalité baissé de 15% sur cette période! Pour l’Etat, un fonctionnaire comme moi vaut donc moins que quand j’étais petit débutant sorti de l’école, et on ne parle même pas de celui qui serait resté au SMIC…

– Tous les autres actifs ont augmenté nettement, mais beaucoup moins que l’augmentation en valeur nominale (x2 au lieu de x9 pour l’action Air Liquide)  ;

– Le prix de l’immobilier a augmenté de « seulement » 50% à Paris, alors qu’on a un quadruplement en valeur nominale. Ca me paraît modéré quand on le compare à d’autres « véhicules d’investissement » plutôt banals.

Jacques Friggit du CGEDD se pose la question : cette énorme bulle immobilière apparente n’aurait-elle pas ses causes dans un effet inflationniste massif de l’environnement financier? Pour moi il n’y a pas vraiment de bulle : c’est avant tout une baisse importante et en trompe l’oeil des revenus. Le nombre d’unités de monnaie pour un salaire augmente mais la valeur unitaire de la monnaie baisse plus vite, quand on on choisit simplement d’adopter un autre référentiel.

friggit-juin-2014-paris-province

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s